A propos du portage physiologiqueA propos du portage physiologiqueA propos du portage physiologiqueA propos du portage physiologiqueA propos du portage physiologique

A propos du portage physiologique

Que signifie portage physiologique :

Il s’agit de porter son bébé dans un système de portage en tissu (voir porte-bébés) qui respecte à la fois le corps du bébé et le corps du porteur. La position du bébé sera adaptée à l’âge du bébé (par exemple, le nouveau-né sera installé dans sa posture naturelle enroulée, fœtale), de ses besoins (quand bébé s’endort on lui couvre la tête si nécessaire), de sa personnalité (bébé est curieux, on lui propose une position qui lui permet de voir le monde, par exemple, sur la hanche).

Quelles sont les positions de portage dites physiologiques?
La position la plus physiologique pour le bébé et le porteur est la position ventrale cœur à cœur où bébé dès la naissance, installé verticalement à hauteur de bisous contre le porteur gardera sa position fœtale qui évoluera au fil du temps vers une position dite en assise profonde (ou assis-accroupi). Les jambes et les hanches s'ouvrent petit à petit au rythme de bébé. Vers 3-4 mois, lorsque bébé attrape ses pieds et roule sur le côté, les jambes s'enroulent autour du porteur et bébé va sortir les bras du porte-bébé afin d'exercer son réflexe de préhension des mains. Le bébé est soutenu par le tissus sous les fesses et jusque dans le creux des genoux qui sont remontés à hauteur de son nombril. Cette position favorise la détente lorsque bébé en a besoin et le développement de ses compétences musculaires lorsque celui-ci est en éveil calme (exemple: redresser sa tête). L'enfant peut exercer également son réflexe primitif d'agrippement.

Une autre position possible est la position dite en assise de profil. Bébé sera soutenu également sous le siège. Cette position convient pour les bébés dès la naissance jus-qu’environ 5 mois.

Vers 6-8 semaines, on peut également proposer la position bouddha, une position face au monde physiologique où bébé est installé en bouddha et basculé en assise profonde son dos et sa tête contre le dos du porteur. Cette position peut convenir dans certaines circonstances particulières: calmer les coliques, pour les bébé très curieux, lorsque le porteur est assis à table ou dans un divan avec des amis, ... . Lorsque bébé montrera des signes de fatigue, le porteur pourra le basculer en berceau ou le réinstaller en position cœur à cœur. Vers 5 mois cependant les jambes de bébé deviendront trop grandes pour cette position.


Dès 3-4 mois, bébé peut également découvrir le monde grâce aux positions sur la hanche et dans le dos, et ce jusqu 'au moment où il n'aura plus du tout besoin d'être porté (en général 3-4 ans). Le 'sevrage' du portage se fait la plupart du temps naturellement. Un jour, on réalise qu'il ne le réclame plus!


En ce qui concerne l'allaitement, et selon les portes-bébés, la maman peut proposer la tétée à partir d'une position 'assis de profil' ou de la position 'cœur à cœur'. voir porte-bébés
Notez que les âges décris ci-dessus sont approximatifs et à adapter à chaque bébé et chaque porteur.

A partir de quel âge peut-on porter les bébés :
Les bébés peuvent être portés dès la naissance. Le portage évolue au fur et à mesure de son développement affectif et psychomoteur. Vous pouvez acquérir un porte-bébé pendant votre grossesse afin de l’utiliser dès les premiers jours à la maternité (idéalement en peau-à-peau) ou en maison de naissance. Installer un bébé en écharpe dès les premiers jours est très facile car souvent bébé dormira de longues heures blotti contre sa maman, son papa. Pour le porteur, le portage dès la naissance permet également de se muscler le dos progressivement au fur et à mesure que bébé prend du poids.

Combien de temps peut-on porter bébé dans une journée :
Aucune étude n’a démontré à ce jour qu’il y a besoin de limiter le temps de portage. En général, ce sera en fonction de la demande du bébé et des limites du porteur. En grandissant, les bébés auront tout simplement moins besoin d’être portés et le ‘sevrage’, idéalement mené par l'enfant, se fera tout naturellement en douceur

Jusqu’à quel âge porte-t-on les enfants?
Les premiers mois, les bébés ont besoin de beaucoup de contact et, leur permettre de rester blottis de longues heures, leur sera bénéfiques à court, moyen et longs terme (voir bienfaits). Puis, petit à petit, il délaissera spontanément le porte-bébé pour aller explorer le monde. Cette période d’aller-retour entre le contact au parent et l’exploration dure environ trois ans et même au-delà. En grandissant, le portage deviendra plus ponctuel. Ainsi, le bambin, qui ne peut marcher un temps très long, appréciera être installé dans le dos ou sur la hanche du porteur. Bercé par les mouvements, il pourra également y faire la sieste.

Y-a-t-il un âge maximum pour commencer le portage physiologique?
Non. Bien qu’il soit plus facile de commencer dès la naissance, il existe à chaque étape de  développement du bébé une position qui lui convient. Demandez conseil à l’une de nos consultantes qui vous accompagnera avec joie.

Mon bébé ne risque-t-il pas de devenir dépendant du portage ?
Les études scientifiques menées dans le monde démontrent que le portage renforce la sécurité de base de l’enfant et que les bébés portés intensément la première année de vie vont plus en confiance découvrir et explorer le monde. Le portage physiologique favorise donc l’autonomie de l’enfant.

N’y-a-t-il aucun danger pour la sécurité du bébé (risque de tomber, d’étouffement, …)?
Il y a quelques règles de sécurité à respecter, notamment :
  • Le porte-bébé doit être adapté au portage physiologique, de qualité et en bon état
  • Le nouage doit être correctement réalisé pour éviter le risque de chute et de mauvais positionnement
  • Les limites de poids et positions physiologiques recommandées par le fournisseur et validées par une personne qualifiée en portage doivent être respectées.
  • Etre attentif aux signaux et comportement de l’enfant, rester connectés : répondre à ses besoins, faire les ajustements nécessaires en terme de position et de réglages, pratiquer un portage dynamique.
  • Veiller à ce que les voies respiratoires de lenfant soient toujours dégagées, vous devez savoir passer 2 doigts sous le menton.
  • Laisser la tête et les pieds libres de mouvement pour un portage actif.
  • Position allongée uniquement pour l’allaitement ensuite on réinstalle l’enfant dans une position verticale.
  • Ne pas trop habiller l'enfant : le couvrir "comme à la maison", protéger ses extrémités du froid et du soleil (gants, chaussons, bonnet, chapeau, …).
  • Être attentif aux plis des vêtements, pour assurer une bonne circulation.
  • L'écharpe ne remplace pas un siège-auto et ne protège pas des activités risquées, comme le vélo, le ski, …
  • Attention à l’espace ! En portant bébé, vous prenez plus de place, attention à ne pas heurter bébé en passant les portes ou en longeant les murs.

Le portage est-il accessible par d’autres porteurs que la maman ?
Bien sûr, le papa, les personnes de références de l’enfant peuvent apprendre le portage, c’est-à-dire toutes les personnes qui vont prendre soin du bébé: les grands-parents, la baby-sitter ou gardienne, … . Certains milieux d’accueil intègrent le portage à leur projet afin de faciliter la période de transition et comme outil pour apaiser les bébés. voir formations milieux d'accueil



Recevez
notre newsletter :
e-mail :
Particulier      
Professionnel
Code postal: